18 novembre 2011

★ L'aventure des 1 an, deuxième partie ★

La frénésie en boutique était toujours à son comble. Anne partie, restait en boutique à rouspéter et courir partout : Sandy et Christel.

Christel ?
LA Christel d'Auguste et Pénélope ?
Ben oui... Mais qu'est ce qu'elle fait là elle ?

Ni une ni deux. Je la colle à son tour sur une chaise.

Qu'est ce que tu fais la toi ?
«  J'ai vu de la lumière artistique et créative, je me suis arrêtée, et cette lumière je l'ai transformé. »

// bienvenue dans la dimension parallèle de Christel, croyez-moi c'est pas fini !!
Si un jour vous faites des interviews, je vous met au défi de repartir sur une affirmation pareille !! Un petit blanc a été nécessaire à mes neurones pas très brillants ces derniers temps pour faire une synthèse de ce qui se disait. Et puis j'ai pris l'option Christel, laissez faire et voir ce qui va en sortir.
Vous êtes prêts ? Bienvenue dans un étrange voyage fait de nuances, de tempérances, de médiations !

Mais qu'est ce que tu viens faire dans l'aventure Pas sage Obligé ? Quel rôle tu vas jouer ?
Aucun rôle particulier.

// Là, vous vous dites qu'il faut lâcher l'affaire, que c'est une intruse de « passage », que bon, elle est où Sandy ? Hein ? Parce qu'on a pas que ça à faire non plus !!
Stop !! Je vous avais dis : lâchez prise, les filles. Lâchez prise !

C'est alors qu'une petite voix a commencé à se faire entendre...
« J'arrive avec un constat de 1 an, des projets sont mis en route, c'est l'aboutissement des 1 an. J'arrive sur ce constat là. Sur une continuité. Il y a quelques ingrédients supplémentaires, je fais partie de ces nouveaux ingrédients. On va « s'osmoser ». On refera un bilan dans 1 an. »

// Record absolu pour ma « Hit liste » d'expressions foireuses mais délicieuses avec « on va s'osmoser. » Du petit lait, je buvais !

« Je n'ai pas de position définie dans Pas sage Obligé. Juste de la discrétion, pas de l'effacement. J'ai besoin de prendre des repères. J'ai des idées en latence, elles s'illumineront lorsque ce sera le moment . Elles prendront forme au fil des mois. Je suis pas pour « créateur d'idées » mais plus pour « développeurs d'idées ». »
// Hummmm j'adoooorrre ! Mode impartial OFF !

Et donc quel rôle tu as dans Pas sage Obligé ?
« Je viens d'arriver, je prend mes marques, je suis associée au projet. »

// Le duo est donc officiellement un trio ! Une nouvelle énergie rejoint l'aventure et pas des moindre ! Je vous dis elles se sont trouvées ces filles là !!

christel

 

Que représente Pas sage Obligé pour toi ?
« C'est des rencontres humaines, c'est le plus important, et les échanges qui vont avec. Pas sage Obligé c'est la présentation de ce que nous, on considère comme nos envies. On présente ce qu'on aime. J'ai pas l'impression de faire du commerce, j'ai l'impression de chiner. On fait des trouvailles. C'est un temps de chine. Il faut espérer que les gens soient réceptifs aux objets trouvés et aux créateurs.
C'est du plaisir pur. Un partage à offrir aux gens. J'aimerais bien retrouver la même lueur dans leurs yeux qu'on a eu nous lorsqu'on a découvert le créateur ! »

//Un ajout sur la « Hit liste » avec « un temps de chine » ! Évidement ! C'est trop croustillant !

Comment voies tu l'évolution de Pas sage Obligé en tant que nouvelle ?
« Il faut pas avoir d'idée prédéfinie, il faut laisser les choses entrer, sinon on va pas voir passer ce qui doit arriver. Il faut garder l'impromptu ! »

Que penses tu du projet de base de Pas sage Obligé ?
« Le concept est bon, il faut le développer. On a plus un souci de locaux. Avec l'arrivée du site de vente en ligne on aura la possibilité d'entrer dans les murs virtuels de Pas sage Obligé, de découvrir l'empreinte, la patte Pas sage Obligé à travers le web. Et puis on a des idées par milliers, qu'on verra en temps et en heure. »

Que deviens Auguste et Pénélope ?
« Je vais bien sûr garder ma marque. Elle va continuer à exister. Je reste centrée sur la couture et le meuble vintage. Je veux absolument continuer à mettre les mains dans la couture et dans mes pots de peinture. Cela me permet deux choses : être exigeante et critique avec moi et ne pas l'être avec les autres. Lorsque je vois des créations j'ai un retour indirect sur mon travail et inversement. C'est une forme de processus créatif, la reconnaissance du travail quel qu’il soit.
Je fais les ateliers couture à Pas sage Obligé. J'ai donc toujours les mains dans le cambouis ! Je me fais bousculer en atelier, c'est un super échange. Être très pro c'est compliqué pour moi ! Cela rejoint la notion d’exigence, il faut garder le lien, ne jamais s’arrêter. »

Parle moi des ateliers couture !
« C'est un échange ludique, créatif autour d'une table, une improvisation à chaque fois. C'est le théâtre d'improvisation ! Un atelier dure 3 heures avec 4 personnes à chaque fois. Les participantes repartent ravies, c'est un contentement pour moi aussi. J'aime réfléchir aux thèmes des ateliers même si on constate qu'on se fait piquer les idées par la concurrence !!
Je vais chiner, chercher, concevoir, réaliser, divaguer. »

// Divaguer... Ha oui ça me rappelle les horodateurs tiens !! Relisez l'interview d'Auguste et Pénélope pour retrouver le fil !!

Quel rôle tu joues au milieu du duo de départ que forme Anne et Sandy ?
« Je suis la polyvalence, on a pas les mêmes compétences ni le même rôle, ni les mêmes angoisses !! C'est une synergie qui se diffuse, ça tourne. C'est un regard différent. Je suis de l'extérieur, je plane, je relativise les choses, je suis la tempérance ! »

// Brennan sort de ce corps ! Désolée, j'ai pas pu m’empêcher...

« Anne c'est la gestion, l'administratif, en fait toute la partie immergée de l'iceberg, Sandy le côté créateur, communication, moi je suis un peu tout ça en sous-marin. »

// Au moment ou elle m'a dit tout ça j'ai associé Adamsberg : « le pelleteux de nuages » ©Fred Vargas. Sûrement pour cette idée de se promener le nez au vent, libre, disponible à la surprise. Une invitation à la poésie, à la liberté.

Puis j'ai eu besoin d'une pause.
Grande pause.
Fallait digérer toute cette fantaisie et cette délicatesse propre à Christel. Rien n'est simple ni donné de prime abord, il faut toujours prendre les chemins de traverses. Découvrir le sens caché petit à petit.
Christel, une discrète tempérance !

A demain pour la suite !

-------------------

Et oui ! c'est officiel, nous sommes ravies d'acceullir Christel au sein de pas sage obligé !

Posté par Pas Sage Oblige à 12:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur ★ L'aventure des 1 an, deuxième partie ★

Nouveau commentaire